Institut Bergonié
Envoyer Imprimer PDF

groupe sein

Equipe médicale
Marc Debled, Nicolas Sévenet, coordonnateurs
Noémie Baget, Emmanuelle Barouk-Simonet, Marion Barrault, Martine Boisserie-Lacroix, Hervé Bonnefoi, Francoise Bonnet, Christel Breton-Callu, Virginie Bubien, Emmanuel Bussières, Patricia Campo,  Sabrina Croce, Mathilde Doublier, Charles Dupin, Marie-Joëlle Fabry, Stéphane Ferron, Anne Floquet, Marion Fournier, Delphine Garbay, Amelie Gesson-Paute, Yann Godbert, Gabrielle Hurtevent, Richard Iggo, Eglantine Jolly, Natalie Jones, Philippe Lagarde, Nicolas Lippa, Michel Longy, Gaëtan MacGrogan, Nicolas Madranges, Louis Mauriac, Valérie Métang, Adeline Petit, Nathalie Quénel-Tueux, Aurélien Rousvoal, Paul Sargos, Nicolas Sévenet, Christine Tunon de Lara

Le Groupe Sein
Le groupe Sein est constitué de 27 membres, des cliniciens (radiologues, chirurgiens, oncologues médicaux, radiothérapeutes), des médecins travaillant dans des laboratoires (anatomopathologistes, chercheurs, onco-généticiens), d’autres disciplines sont représentées comme la médecine nucléaire ou la santé publique. Ce groupe se réunit environ 8 à 10 fois par an. Au cours de ces réunions, nous abordons à part égale les problèmes organisationnels, les protocoles de recherches et la part de l’enseignement proposée à l’Institut. La force de ce groupe est le nombre de ses membres, son dynamisme et sa cohésion. L’ensemble des médecins bénéficie d’un important recrutement comme en témoignent les chiffres de notre activité. La conséquence de ce recrutement est l’expertise d’une part et le nombre important de malades inclus dans les essais thérapeutiques d’autre part.

Activité 2014
 

Les objectifs qui avaient été fixés pour l’année 2014 ont été globalement atteints. L’activité est relativement stable tant en chirurgie qu’en radiothérapie. On note une poursuite de l’augmentation de l’activité en oncologie médicale, puisque le nombre de chimiothérapie a augmenté de près de 20 % sur les trois dernières années. 
La politique de thérapeutique mini-invasive, qui fait partie des objectifs fixés, montre son efficacité puisque la durée moyenne de séjour, en chirurgie, ne cesse de diminuer, et que le nombre de séances d’irradiation peropératoire augmente.

Objectifs 2015
Le principal objectif pour l’année 2015 demeure le maintien voire l’augmentation de l’activité, en favorisant les techniques miniinvasives, que ce soit en chirurgie (ambulatoire), en radiothérapie (irradiation peropératoire) et même en oncologie médicale avec une utilisation renforcée des traitements oraux.
La recherche clinique reste centrée sur la prise en charge néoadjuvante dans le cadre du programme SIRIC BRIO, ainsi que la recherche de transfert que ce soit en génétique constitutionnelle ou en génétique tumorale.

Vue complète de l'année en cours : cliquer ici


Articles parus dans notre revue Bergonews
  • Pour voir l'article "Le Projet d'Etablissement par domaine - Sein" extrait du Bergonews n°15 : cliquer ici
  • Pour voir l'article "Les nouveautés en Cancérologie - Focus sur le cancer du sein" extrait du Bergonews n° 13 : cliquer ici
  • Pour voir l'article " Cancer du sein métastatique" extrait du bergonews n°7: cliquer ici
  • Pour voir l'article "Les Ultrasons Focalisés et les Tumeurs du Sein" extrait du Bergonews n°4 : cliquer ici

Archives

Vue complète de l'année 2013 (PDF) : cliquer ici
Vue complète de l'année 2012 (PDF) : cliquer ici

Vue complète de l'année 2011 (PDF) : cliquer ici
Vue complète de l'année 2008 (PDF) : cliquer ici
Vue complète de l'année 2009 (PDF) : cliquer ici
Vue complète de l'année 2010 (PDF) : cliquer ici
 

bergonewsn23

Faire un don

ATRIVM

Culture et santé



Editorial

Federation des CLCC

Associations

Kiosque