Institut Bergonié
Envoyer Imprimer PDF

Equipe sein

RICHARD IGGO

Introduction

L’équipe cancer du sein développe des modèles cellulaires pour étudier la biologie des tumeurs du sein et la résistance à l’hormonothérapie. Notre objectif est de comprendre le rôle des facteurs de transcription exprimé par les tumeurs hormonosensibles. Ces facteurs jouent un rôle fondamental dans l’établissement de l’identité mammaire. Toutes ces tumeurs ressemblent à des cellules détectrices d’hormones. Dans la glande normale, ces cellules convertissent les signaux endocriniens systématiques, d’oestrogènes, progestérone et androgène, en signaux locaux. Dans les cellules tumorales, les signaux se retournent sur les cellules détectrices et les poussent à proliférer. Comprendre la fonction de ces cellules, et les modifications qui les convertissent en cellules tumorales, est donc fondamental à la compréhension des tumeurs du sein. 

Princiaples recherches 

• PIK3CA : humanisation de la glande mammaire de la souris par injection de cellules prénéosplasiques dans les canaux galactophores. Nous avons montré qu’une cellule qui porte cinq oncogènes peut remplacer la couche luminale de la glande mammaire de la souris par une couche morphologiquement normale mais faite entièrement de cellules humaines. L’ajout d’un seul oncogène supplémentaire, PIK3CA, convertit ces cellules en cellules tumorales invasives.

• HORGEN : Résistance à l’hormonothérapie. Nous avons comparé le profil génomique de 20 tumeurs RE+ avant et après thérapie avec anastrozole ou fulvestrant dans le cadre de l’étude clinique HORGEN. Après traitement, nous avons noté l’apparition d’amplifications de gènes impliqués dans la signalisation par l’estrogène dans deux cas, mais la modification la plus fréquente était une simplification du profil. Nous expliquons ce résultat par l’élimination de clones remaniés.

• EORTC 10994 : Analyse génomique de tumeurs. Nous avons développé une technique de séquençage de nouvelle génération pour identifier les mutations de p53 dans les tumeurs de l’étude EORTC 10994 avant traitement. Nous collaborerons avec le laboratoire du Dr Ultan Mac Dermotte à Cambridge pour analyser un panel de gènes avant et après traitement dans ces mêmes tumeurs.

Publications originales, revues, éditoriaux, conférences
 
ARTICLES ORIGINAUX

André F, Bachelot T, Commo F, Campone M, Arnedos M, Dieras V, Lacroix-Triki M, Lacroix L, Cohen P, Gentien D, Adelaide J, Dalenc F, Goncalves A, Levy C, Ferrero JM, Bonneterre J, Lefeuvre C, Jimenez M, Filleron T, Bonnefoi H. Comparative genomic hybridisation array and DNA sequencing to direct treatment of metastatic breast cancer: a multicentre, prospective trial (SAFIR01/UNICANCER). Lancet Oncol 2014 ; 15 : 267-74 (IF : 24.725, SIGAPS : A).

Bonnefoi H, Jacot W, Saghatchian M, Moldovan C, Venat-Bouvet L, Zaman K, Matos E, Petit T, Bodmer A, Quénel-Tueux N, Chakiba C, Vuylsteke P, Jerusalem G, Brain E, Tredan O, Messina CG, Slaets L,  Cameron D. Neoadjuvant treatment with docetaxel plus lapatinib, trastuzumab, or both followed by an anthracycline based chemotherapy in HER2-positive breast cancer: results of the randomised phase II EORTC 10054 study. Ann Oncol 2014 ; Epub 2014 Dec 1 doi: 10.1093/annonc/mdu551 (IF : 6.578, SIGAPS : A).

Bonnefoi H, Litière S, Piccart M, MacGrogan G, Fumoleau P, Brain E, Petit T, Rouanet P, Jassem J, Moldovan C, Bodmer A, Zaman K, Cufer T, Campone M, Luporsi E, Malmstrom P, Werutsky G, Bogaerts J, Bergh J, Cameron DA, on behalf of the EORTC 10994/BIG 1-00 Study Investigators. Pathological complete response after neoadjuvant chemotherapy is an independent predictive factor irrespective of simplified breast cancer intrinsic subtypes: a landmark and two-step approach analyses from the EORTC 10994/BIG 1-00 phase III trial. Ann Oncol 2014 ; 25 : 1128-36 (IF : 6.578, SIGAPS : A).

Cortazar P, Zhang L, Untch M, Mehta K, Costantino JP, Wolmark N, Bonnefoi H, Cameron D, Gianni L, Valagussa P, Swain SM, Prowell T, Loibl S, Wickerham DL, Bogaerts J, Baselga J, Perou C, Blumenthal G, Blohmer J, Mamounas EP, Bergh J, Semiglazov V, Justice R, Eidtmann H, Paik S, Piccart M, Sridhara R, Fasching PA, Slaets L, Tang S, Gerber B, Geyer CE, Jr., Pazdur R, Ditsch N, Rastogi P, Eiermann W, von Minckwitz G. Pathological complete response and long-term clinical benefit in breast cancer: the CTNeoBC pooled analysis. Lancet 2014 ; 384 : 164-72 (IF : 39.207, SIGAPS : A).

Franchet C, Filleron T, Cayre A, Mounié E, Penault-Llorca F, Jacquemier J, MacGrogan G, Arnould L, Lacroix-Triki M. Instantquality fluorescence in-situ hybridization as a new tool for HER2 testing in breast cancer: a comparative study. Histopathology 2014 ; 64 : 274-83 (IF : 3.301, SIGAPS : C).

Le Morvan V, Litière S, Laroche-Clary A, Ait-Ouferoukh S, Bellott R, Messina C, Cameron D, Bonnefoi H, Robert J. Identification of SNPs associated with response of breast cancer patients to neoadjuvant chemotherapy in the EORTC-10994 randomized phase III trial. Pharmacogenomics J 2014 ; doi: 10.1038/tpj.2014.24. Epub 2014 Jun 24 (IF : 5.513, SIGAPS : A).

Verbeke S, Richard E, Monceau E, Schmidt X, Rousseau B, Velasco V, Bernard D, Bonnefoi H, MacGrogan G, Iggo R. Humanization of the mouse mammary gland by replacement of the luminal layer with geneticallyengineered preneoplastic human cells. Breast Cancer Res 2014 ; 16 : 504. doi: 10.1186/ s13058-014-0504-9 (IF : 5.881, SIGAPS : B).

CONFÉRENCES ACADÉMIQUES SUR INVITATION
INTERNATIONALES
Iggo R. Humanisation of the mouse mammary gland by selective replacement of the luminal layer with preneoplastic human cells. European Network of Breast Development and Cancer labs (ENBDC), Weggis (Suisse), May 8-10, 2014.


Vue complète de l'année en cours (PDF) : cliquer ici

Archives

Vue complète de l'année 2013 (PDF) : cliquer ici
Vue complète de l'année 2012 (PDF) : cliquer ici
Vue complète de l'année 2011 (PDF) : cliquer ici
 

bergonewsn22

Faire un don

ATRIVM

Culture et santé



Editorial

Federation des CLCC

Associations

Kiosque